Sylvie Guitton
Sophrologie Caycédienne à Paris 13
Sophrologue Caycédienne, sophrologie à Paris 13
Sylvie Guitton
Sophrologie Caycédienne à Paris 13

Pour Être ...

" Pour la sophrologie caycédienne, le corps, l'esprit, la conscience et l'âme sont une seule et même chose appelée l'Être humain. ils forment une unité existentielle indissoluble."                                              Professeur Alfonso Caycédo, Fondateur de la sophrologie.

Sylvie Guitton , découvrir la Sophrologie à Paris (75013)

Qu'est-ce que la Sophrologie Caycédienne ?

« La sophrologie est un entraînement du corps et de l’esprit qui aide à développer sérénité et mieux-être ».

La sophrologie est née il y a 60 ans grâce au médecin et neuropsychiatre le Professeur Alfonso Caycédo qui développa sa méthode au fil des années puis l'appela Sophrologie Caycédienne pour la distinguer des approches dérivées qui en émergèrent.

La Sophrologie Caycédienne est définie "comme une école qui étudie la conscience humaine". Elle est dans sa pratique "une approche appliquée des neurosciences" favorisant une restructuration interne équilibrante de notre état d'être. 

Elle s'utilise dans trois grands champs : Médical et paramédical, Social-éducatif et sportif, Préventif.


Elle est accessible à tous !
Elle propose un entraînement à des techniques spécifiques dont la particularité offre des réponses concrètes et adaptées à des besoins précis et/ou des pratiques de relaxation dites dynamiques (RDC) qui visent plus le développement de l'être, approfondissent le champ de conscience de soi hors de nos habitudes.

Dans tous les cas, chaque personne qui pratiquera la sophrologie s'entraînera à développer des capacités en vue d'une meilleure adaptation aux conditions de l'existence.


Elle utilise des stratégies pour accéder à l'ouverture et l'élargissement du champ de la conscience :
La pratique de la sophrologie se sert de la respiration, de la concentration, de la visualisation positive, de mouvements corporels, de la régulation des tensions, de l'activation sonore. La pratique  régulière conduit dans sa globalité à réduire la fatigue physique et mentale en renforçant l'équilibre de nos émotions, de nos pensées et de nos comportements. Elle participe également au développement de la connaissance de soi mettant peu à peu en lumière ce qui nous anime profondément et est essentiel pour nous.

 

Avertissement ! 

Il existe des contre-indications à la pratique de la sophrologie:
Dans certaines pathologies telles que les états délirants aigus, les psychopathies chroniques avec intensité d'un état dissociant aigu, une épilepsie non stabilisée... la pratique de la sophrologie est contre indiquée.

 

La sophrologie s'appuie sur quatre principes fondamentaux inter dépendants

     Ces 4 principes conduisent à mieux se connaître, à installer en conscience ce qui nous animent au quotidien, à saisir l'essentiel de soi : 

  1. Le schéma corporel comme réalité vécue n'est pas abordé de manière cognitive. Cela consiste à renforcer la présence du corps dans la conscience intègrant toute notre dimension tissulaire au travers de nos sensations et de nos perceptions reflétant in fine  la présence de la vie qui s'exprime en nous.
  2. L'action positive en tant que processus systémique dont le mouvement donné à l'intention entraîne une répercussion de mieux-être sur l'ensemble de notre être, 
  3. La réalité objective du sophrologue qui de son côté entretient son propre entraînement personnel à la pratique pour avoir conscience de son propre état de conscience dans les accompagnements,
  4. L'adaptabilité de la méthode et de son potentiel créatif qui permet d'ajuster les techniques au pratiquant et à ses besoins.

 

Le concept de la « vivance » caractérise le vécu et les bienfaits de l’entraînement.

  1. Le corps demeure le point de partant qui constitue la passerelle sensorielle et perceptive entre notre monde interne et notre monde externe. Comme dit ci-dessus, développer la conscience de notre schéma corporel senso-perceptif permet d’accéder aux messages corporels, à écouter comment se manifeste la vie qui est en nous, à évaluer notre énergie, à étendre notre acuité pour mieux répondre à nos besoins et cultiver la somatisation du positif.
     
  2. L’esprit et sa capacité contemplative à notre service pour proposer le mieux-être.  La posture demande de mettre à distance la rationalisation, l’analyse, le jugement, les pensées négatives et envahissantes. Par l’entraînement cela s’acquiert.
     
  3. Les émotions négatives qui envahissent notre corps et notre esprit nous écartent de la réalité objective. Les accueillir au départ pour mieux les réguler ensuite aide au rétablissement de l’équilibre corps-esprit, d’apprendre à retenir émotions agréables et à en vivre leur impact au niveau mental et corporel.
     
  4. Les valeurs et les capacités que nous incarnons sont à la base de notre bonheur personnel. En apprenant à les intégrer en profondeur nous les préservons et trouvons les ressources pour nous réaliser en accord avec elles. Les valeurs qui nous animent sont porteuses d’élan, d’enthousiasme, orientent notre vie, donne tout le sens à notre existence. Les valeurs personnelles peuvent se développer même si nos fondations sont fragiles. Avec la pratique nous reprenons racine et nous pouvons nous épanouir.
     
  5. Les attitudes et les comportements sont liés à notre état d’être. Développer notre capacité du libre-choix responsable et conscient permet d’agir de façon plus juste envers soi et les autres.

Des exemples de développement de capacités

Le sophrologue est un pédagogue qui transmets des techniques qui sont transposables dans le quotidien de la personne. Celle-ci peut ensuite les utiliser en toute autonomie non seulement chez elle mais aussi dans les situations de vie tels que les transports publics, les salles d’attente, au travail lors d’une pause... etc. 

Les apprentissages visent par exemple à : 

  • Se détendre, mieux respirer.
  • Réguler son stress, apprivoiser les émotions envahissantes (peurs, anxiété, angoisse, phobies)
  • Améliorer la confiance en soi, dévoiler ses capacités.
  • Renforcer ses capacités d'attention et de concentration.
  • Améliorer sa qualité de sommeil, sa vitalité.
  • Développer sa capacité d'adaptation au changement, aux situations éprouvantes.
  • Somatiser le positif.
  • Développer sa capacité à se projeter dans la réussite.
     

Une pratique régulière de 10 à 20 minutes offrira des bienfaits perceptibles dès les premières semaines.

Important ! L'entraînement entre les rendez-vous reste un critère de progression vers le changement espéré.

 

Une approche écologique

La Sophrologie Caycédienne peut -être vue comme une méthode écologique respectueuse de chacun. Elle est une porte d'accès à la restauration de l’Être par son incarnation avec toute la richesse des valeurs qu'il porte et qui donnent du sens à son existence.

La pratique de la sophrologie est un catalyseur d’élan de vie et d'ouverture d'esprit sur soi, sur les autres ainsi que sur le monde dans lequel nous vivons.

Elle permet d'apprendre à marcher avec équilibre dans ses propres pas, à se "re-connaître pour mieux se re-trouver" chaque fois "comme si c'était la première fois", elle est un cheminement vers plus de sérénité.
 

Déroulement classique d'une séance

En individuel une séance dure en moyenne 1 heure que ce soit en cabinet, à distance ou au domicile.
En groupe elle sera prolongée de 15 minutes à 30 minutes afin que tous puissent s'exprimer le moment venu.

 

Une séance se déroule généralement en cinq moments aussi importants les uns que les autres :

  1. Le temps d'accueil au cours duquel sera exprimé l'état d'être du moment, les besoins. Puis sera défini l'évaluation de l'objectif de séance.
  2. La pratique d'une technique qui répondra à l'objectif de séance.
    Chaque pratique est guidée à la voix par le sophrologue et se fait les yeux fermés afin de mettre à distance le monde extérieur et mieux orienter notre esprit vers nous-même (Le sophrologue ferme également les yeux).
    La pratique commencera toujours par une préparation à la relaxation, à la mise à distance des préoccupations de la journée. C'est un temps de mise entre parenthèses important et nécessaire pour vivre dans la profondeur la pratique. Chaque technique se terminera chaque fois par une re-mobilisation en douceur du tonus musculaire et de la vitalité.
  3. La phénodescription qui consiste à décrire sur le mode verbal et/ou écrit l'expérience vécue ("vivance") lors de la séance en mettant de côté tout jugement, toutes croyances non objectives, toute rationalisation : décrire ses sensations, perceptions, émotions, sentiments permettra de fixer dans la conscience ce qui a été vécu dans l'instant et d'amorcer chaque fois un nouveau regard sur soi plus juste. 
  4. L'analyse-vivantielle ou sophro-analyse, étape pendant laquelle le sophrologue aidera le "sophronisant" à mettre en lumière les éléments sous-jacents positifs de sa vivance, lesquels permettront également au sophrologue d'orienter son protocole d'accompagnement.
  5. La proposition d'un entraînement adapté aux besoins de la personne dans son quotidien jusqu'au prochain rendez-vous.
    La régularité de l'entraînement portera ses fruits. Il permettra de dévoiler une nouvelle relation à soi-même, d'activer des capacités pour aller vers le mieux-être au quotidien. 

 

La sophrologie permet d'offrir aussi une pédagogie créative !

La Sophrologie a cette particularité qu'elle est adaptable et qu'elle peut proposer, tout en respectant sa structure et les objectifs de la Méthode du Professeur Caycédo, une pédagogie créative par une approche ludique de ses techniques.

Elle offre ainsi la possibilité d'une découverte simplifiée des techniques et de leur appropriation de manière ludique. Cela permet de dédramatiser des situations et de vivre des expériences sophrologiques qui percutent de manière inattendue les blocages pour mieux les déverrouiller et les faire sauter.

Cette approche faisant appel aussi à la spontanéité est efficace dans la gestion du stress par exemple, au sein de collectifs.

De fait "Ludique" ne veut pas dire "seulement pour les enfants", bien au contraire !

La sophrologie créative avec une pédagogie ludique s'adresse à tout public.

Elle fait appel dans la transmission de ses exercices au jeu, à la danse, à l’art, la musique, à l’expression corporelle qu’elle introduit dans la méthodologie de la sophrologie.

Profondeur et aspect ludique sont combinés de manière simple pour favoriser le développement des ressources et leur intégration.

Contacter son enfant intérieur !

Contacter son enfant intérieur

La sophrologie utilise l’expérience du corps comme réalité vécue et le place au centre de la pratique ludique: le mouvement, la verticalité, l’ancrage ou l’enracinement, la présence, la proprioception, l’espace, la relation, le lâcher-prise, la dynamique de groupe, l’autonomie sont autant de ressources internes qui renforcent le sentiment de présence à soi, de confiance et de sentiment de vie.

Elle fait preuve d’efficacité, aussi bien de manière individuelle, qu’en groupe, que dans le cadre professionnel. Elle fait appel à l'expression de notre enfant intérieur, source de créativité et vitalité.

Pour les plus jeunes, la sophrologie s'articulera sous forme de "jeux" en faisant appel aux sensations, à l'imagination. La dynamique du corps, le besoin de le bouger faciliteront l'accès aux objectifs à atteindre (libérer les tensions, éloigner les pensées négatives) pour aller peu à peu vers le calme, la détente.

Pour les adolescents, l'accès à la relaxation et le développement de la capacité de contemplation faciliteront l'apaisement mental, la concentration. L'entraînement sophrologique avec par ailleurs sa relaxation dynamique, permettra d'apprendre à mieux écouter son corps, lui offrira un espace renforçant la confiance en soi au fur et à mesure des séances.

Pour les personnes plus âgées, les séniors ... l'approche ludique facilitera par exemple le renforcement de la concentration, un travail sur l'équilibre, de la mémoire à partir de souvenirs positifs.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion